Condamnation de Kamerhe : La manifestation des militants de l’UNC devant leur siège à Barumbu dispersée par la Police

 

Les militants de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) sont montés au créneau ce mercredi 16 juin pour s’opposer au verdict rendu par la Cour d’Appel mardi 15 juin 2021, infligeant 13 ans de prison à Vital Kamerhe, président national de leur parti.

Devant leur siège national dans la commune de Barumbu, ces militants en colère manifestent en brûlant des pneus. Aussitôt informé de cette manifestation, les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont envahi le siège de l’UNC et ont dispersé les manifestants.

L’ancien directeur de cabinet du président de la République, Félix Tshisekedi a été condamné en appel à 13 ans de prison alors que son co-accusé l’homme d’affaires Jammal à 6 ans de travaux forcés.

Cette sentence réduite de 7 ans pour Vital Kamerhe est mal digérée par le parti de l’ancien président de l’Assemblée Nationale sous Kabila qui tient ce mercredi 16 juin, une réunion du bureau politique, « pour annoncer des grandes actions afin d’obtenir l’acquittement de leur leader ».

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires