RDC: La CENCO dénonce la « politisation de la CENI »

 

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) a révélé, dans le compte-rendu de son assemblée plénière tenue à Kinshasa du 14 au 18 juin 2021, que la « politisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante ne rassure pas ».

Les évêques de l’Église catholique au Congo notent que cette politisation de la centrale électorale « ne garantit pas un processus électoral crédible ». Ce qui prédispose aux contestations et autres crises post-électorales.

« (…) La politisation de la CENI, avec la prédominance de la nouvelle Majorité au pouvoir, adoptée au Parlement, ne rassure pas tous les acteurs politiques et sociaux, et ne garantit pas un processus électoral crédible. Ce qui porte les germes de contestation et de crises de légitimité qui fragilisent davantage la cohésion », lit-on dans ce compte-rendu dont une copie est parvenue à ACTU7.CD.


Les évêques de RDC recommandent, de ce fait, au parlement congolais d’améliorer sensiblement la loi électorale afin de rassurer tous les acteurs. Le gouvernement doit s’assurer, quant à lui, du respect du cycle électoral. Enfin, la CENCO appelle le peuple congolais à la vigilance pour la tenue des élections en 2023.

Lire aussi  Tshisekedi prend ses quartiers à Pékin en attendant le tête-à-tête avec Xi -Jimping

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires