61 ans après l’indépendance de la RDC : Au Kasaï-Central, la situation de la femme marquée par la pauvreté, l’analphabétisme, les exclusions sociales… (N. Kambala)

 

Nathalie Kambala Luse, secrétaire exécutive de l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement du Kasaï (FMMDK) a révélé que 61 ans après l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), la situation de la femme au Kasaï-Central est marquée par la pauvreté, l’analphabétisme, les exclusions sociales et les violences sexuelles et celles basées sur le genre.

Elle l’a dit à Kananga devant la presse locale à la veille de la commémoration du 61eme anniversaire de l’indépendance de la RDC.

 » Globalement, il faut reconnaître qu’au cours de cette période, la femme actuelle a amélioré son statut grâce à la prise de conscience, de combat acharné qu’elle a mené ainsi qu’aux efforts du Gouvernement congolais à travers ses différentes politiques nationales en matière des droits de la femme. La femme d’aujourd’hui est celle qui réalise beaucoup de progrès, mais le chemin à parcourir reste encore long », a-t-elle expliqué.

Lire aussi  ONU : "la RDC a déjà les yeux tournés vers les élections de 2023" (B. Keita au conseil de sécurité)

Et de poursuivre :  » Au Kasaï-Central, la situation de la femme est marquée par la pauvreté, le chômage, l’analphabétisme, les pesanteurs culturelles, les violences sexuelles et celles basées sur le genre, les exclusions sociales, la marginalisation sur le plan politique ».

Selon Kambala Luse, la femme Centre-kasaienne n’accède pas facilement aux soins de santé primaire, elle n’a pas un salaire descent sur le plan professionnel, elle n’a pas non plus accès aux crédits sur le plan économique. Cette même femme, souligne-t-elle, a difficile à hériter des biens de sa famille ou de son époux en matière de succession.

C’est ainsi qu’elle invite tout le monde « à s’engager à la cause de cette femme afin qu’elle retrouve sa place dans la société ».

Pour rappel, c’est le 30 juin 1960 que la Belgique a accordé l’indépendance à l’actuelle République Démocratique du Congo après plusieurs efforts qui ont coûté la vie à certains leaders congolais dont Patrice Emery Lumumba, reconnu père de l’indépendance et héros national.

Lire aussi  Ituri : Le Gouverneur militaire "appelé à poursuivre ses actions de pacification et de redressement" de la province

Jérémie Descon Muambi, à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires