Kinshasa : Les agents de la protection civile réclament 18 mois d’arriérés de salaire

 

Impayés pendant 18 mois, les agents de la protection civile ont manifesté ce jeudi 1er juillet 2021 devant le bâtiment du ministère de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières. À travers ce sit-in, ces agents dont les familles sont plongées dans la souffrance veulent faire entendre leur voix pour enfin obtenir gain de cause.

« Nous avons 18 mois d’arriérés de salaire, nos familles souffrent et meurent de faim. Nous dépendons du ministère de l’intérieur, c’est pourquoi nous sommes là pour exiger notre argent », s’insurge un agent de la protection civile à ACTU7.CD.

Ces jérémiades exigent également au patron de l’intérieur, la signature de l’ordonnance portant désignation des animateurs de la protection civile et la signature de l’arrêté ministériel conduisant aux mesures d’accompagnement du service ainsi que le fonctionnement mobile dans l’administration notamment la transmission des dossiers pour la mécanisation et la mise en garde des semeurs des troubles.

Lire aussi  RDC : Une vingtaine des morts enregistrés dans un naufrage sur le lac Tanganyika

La protection civile est un service de secours fédéral qui vient en aide à la population lors des catastrophes. Ses équipes interviennent avec des moyens spécialisés pour renforcer l’action des pompiers, de la Police et d’autres autorités (gouverneurs, bourgmestres).

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires