Kinshasa : Une femme violée par quatre hommes non autrement identifiés à Kisenso

 

Une femme âgée de trente-huit (38) ans s’est livrée elle-même à des bandits pour être violée en lieu et place de sa fille de douze (12) ans qui devrait être violée par ses bourreaux qui réclamaient « la chose la plus précieuse » chez la femme.

Selon les sources concordantes qui se sont confiées à ACTU7.CD, l’événement s’est passé la nuit de dimanche vers deux (2) heure du matin. Dans la maison où vivent la victime, sa fille de douze (12) ans et sa fillette de cinq (5) ans, trois (3) hommes non autrement identifiés ont pénétré dans la maison maîtrisant la femme faible physiquement par apport à eux.

Argent, téléphones, télévision et d’autres biens de la maison ont été cambriolés par ces hommes, avant de conclure leurs opérations par le viol. Pour ce faire, ils ont jetté leur dévolu sur la fille de 12 ans. La maman s’y oppose et se propose aux pervers sexuels en lieu et place de sa fille.


Après avoir commis ce forfait, ils ont quitté le lieu « en toute quiétude » avant de s’évanouir dans la nature.

Lire aussi  Kin-Bopeto : Gentiny Ngobila lance l'opération "Sukola Kintambo"

La victime est allée porter plainte au poste de la Police où elle affirme avoir reconnu l’un de ses bourreaux. « Triste » était la réponse de la Police :  » Maman, puisque vous avez mémorisé leurs visages, appelle-nous dès que vous le verrez en cours de route, on va l’arrêter ».

Quelques temps après, la victime a été rapidement acheminée dans un centre hospitalier pour des soins appropriés.

Il faut rappeler que c’est dans cette même commune qu’il y a eu viol et vol de deux (2) infirmières dans une structure sanitaire par des bandits urbains appelés « kuluna ».

Jérémie ngunga Léman

Lire aussi

Les plus populaires