Beni : L’armée annonce l’arrestation des présumés assassins du sheikh Ali Amin

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé jeudi 15 juillet l’arrestation des présumés auteurs de l’assassinat du sheikh Ali Amin.

Il s’agit d’une bande très organisée au nom de United Group Destruction (UGD) dont le siège serait dans la cité frontalière de Kasindi, qui avait mené ce meurtre de l’influent leader musulman dans la région de Beni au Nord-Kivu.

Le lieutenant Anthony Mualushayi, porte-parole des FARDC à Beni, indique que parmi les criminels figurent deux (2) femmes. Après être présentés à la presse, ils ont été conduits à l’auditorat pour la poursuite de leur dossier.


Pour rappel, le sheikh Ali Amin alors Président de la communauté musulmane dans la région de Beni avait été tué par des hommes armés en pleine mosquée lors de la prière le 1er mai dernier.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi  Nord-Kivu : À Sake, Tshisekedi réaffirme son engagement de mettre fin à l'activisme des groupes armés

Lire aussi

Les plus populaires