Kinshasa : Inauguré, le Lycée Matonge réhabilité grâce à la Fondation Henriette Wamu remis aux responsables scolaires

 

L’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours représenté par son délégué Elie Monga a remis officiellement, le samedi 24 juillet, les clés des salles de classe du Lycée Matonge dans la commune de Kalamu à la Fondation Henriette Wamu. Cette dernière avait mené un plaidoyer auprès de cette église pour la rénovation de cet établissement scolaire.


Au cours d’une cérémonie inaugurale le même jour, Henriette Wamu, présidente de la Fondation qui porte son nom, a, par la suite, remis ces clés aux responsables du Lycée Matonge pour leur mise en service. Présent à la cérémonie, le président de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa (APK) a procédé à la coupure du ruban symbolique. Godé Mpoyi a, à cette occasion, salué l’apport considérable de l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours qui a prêché par exemple en démontrant qu’elle est au service des autres.

Député national, Henriette Wamu a dit fonder son espoir au ministre provincial de l’Éducation pour plaider en faveur du Lycée Matonge en particulier et de toutes les écoles de Kinshasa en général. Ce, « afin que le Gouvernement leur accorde les subsides réguliers nécessaires à leur maintenance et leur épanouissement ». Dans cette logique, l’élue de la circonscription de la Funa à Kinshasa a demandé aux responsables de l’Armée du salut et ceux du Lycée Matonge de s’investir sans relâche dans la préservation de cet établissement.


Pour les élèves et enseignants du Lycée Matonge, la journée du 24 juillet restera à jamais gravée dans les annales de cet établissement scolaire dont les responsables avaient perdu l’espoir au regard des dégâts énormes causés par les pluies diluviennes. Avec cette réhabilitation, les enseignants de Lycée Matonge peuvent désormais dispenser les cours dans les conditions appropriées. Les élèves ne seront plus confinés comme ce fut le cas autrefois.

Réhabilité, le Lycée Matonge remplit désormais toutes les conditions pour révéler des fontaines qui vont jaillir. Les travaux de rénovation de cette école restée longtemps abandonnée et délabrée, sont évalués à plus de 100.000 USD.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires