Présidence CENI : les 6 confessions religieuses déposent le procès verbal de la désignation de leurs candidats

 

Après l’échec de discussions au deuxième round sur la désignation du candidat président de la CENI, les 6 confessions religieuses pro Denis Kadima, ont déposé le vendredi dans la soirée, le procès-verbal de la désignation de leurs candidats (l’un à la présidence et l’autre à la plénière de la CENI) au bureau de l’Assemblée nationale.

Ces confessions religieuses ont procédé à l’article 17 de leur charte qui parle du vote en cas d’absence de consensus, pour choisir leurs représentants à la centrale électorale.

Après l’échec du mardi dernier, le président de l’assemblée nationale avait accordé un délai de 48 heures aux confessions religieuses pour se mettre d’accord. Malgré la reprise de leurs discussions ce vendredi 30 juillet, les chefs religieux se sont encore séparés en queue de poisson. Face à cette cacophonie, Mgr Utembi, président des confessions religieuses n’a pas eu d’autre choix que de transmettre le rapport (signé par tous les chefs des confessions religieuses) sur l’absence du consensus au président de l’assemblée nationale.
C’est après cette étape que les 6 confessions religieuses conduites par le porte-parole Dodo Kamba de l’église de réveil, ont à leur tour déposé les résultats du vote qu’ils ont organisé le mardi dernier.


Première force politique à réagir sur cette question, le parti de Moïse Katumbi a annoncé son refus de transmettre la liste de ses délégués à la CENI tout appellant les autorités à un esprit d’ouverture pour un consensus sur ce sujet.

Lire aussi  CPVS-PNUD : Muamba Tshishimbi et Ahunna Aziakonwa discutent sur les pistes de solutions pour la continuation de la collaboration

Rédaction

Lire aussi

Les plus populaires