Grand Équateur : Jean-Claude Baende, 13 députés provinciaux et l’activiste Joseph Boyoko « accusés de salir l’image de certaines autorités issues de la province »

 

Des ressortissants du Grand Équateur vivant à Kinshasa « dénoncent avec véhémence les mauvaises pratiques d’un groupe de jeunes » de leur province « manipulés par un trio bien identifié qui s’évertuent à diffamer les autorités provinciales et nationales issues de l’Equateur ».


Dans une déclaration faite le samedi 07 Août 2021 et transmise au média non-aligné, ces derniers « pointent du doigt, le trio Jean Claude Bayende, ancien gouverneur de l’Equateur bien connu sans contradiction aucune comme l’un des mauvais gestionnaires de ladite province, les 13 députés provinciaux de l’Equateur et leur activiste Joseph Boyoko Lokondo, d’être à la base de manigances, des montages grossiers nuits et jours cherchant à tout prix à semer la confusion et le chaos dans notre province ».

Les ressortissants de l’Equateur « par la voie de cette déclaration mettent en garde ce trio de cesser ces pratiques qui ne favorisent nullement l’élan du développement de leur juridiction ».


Dans la même visée, ils « démentent toute allégation selon laquelle le Vice-ministre de l’Interieur, Sécurité, décentralisation et Affaires Coutumières Son Excellence Jean Claude Molipe Mandongo aurait reçu une somme de 3.000.000.000fc de la part du Gouverneur Bobo afin d’octroyer à ce dernier une autorisation de sortie ».

« Nous condamnons toute imputation tendancieuse à leur charge à savoir Jean Pierre Bemba, le MLC et le vice-ministre Jean Claude Molipe, eux qui ne ménagent aucun effort pour mettre de l’ordre dans les affaires intérieures dans l’ensemble du Territoire National », poursuivent-ils.

Enfin, ils « demandent le retour imminent du Gouverneur Bobo Boloko en vue de poursuivre les travaux de développement dans la province de l’Equateur en général et dans les 7 Territoires en particulier ».

CP

Lire aussi

Les plus populaires