Assemblée nationale : La loi Tshiani ne sera pas examinée à la session de septembre, celle de Mbau retenue

 

La proposition de loi de Noël Tshiani portée par le député national Nsingi Pululu sur le verrouillage de certains postes de souveraineté du pays dont la Présidence de la République aux seuls citoyens nés de pères et des mères congolais, ne sera pas examinée au cours de cette session parlementaire de septembre.

Par contre, la proposition de loi du député nationale Daniel Mbau sur le mariage, la dot…, est retenue parmi les matières à débattre pendant la session dit essentiellement budgétaire.

C’est ce qui ressort de la réunion, ce jeudi 16 septembre, peu avant la plénière du jour, de la conférence des Présidents de la chambre basse du parlement qui peaufinait le projet de calendrier de la session de septembre qui sera soumis à la plénière pour débat et amendements.


La plénière étant souveraine, seul elle qui peut décider de la suite sur l’alignement de la proposition de la loi Tshiani, du reste controversée, au cours de cette session parlementaire.

Lire aussi  RDC : Un Député appelle la justice militaire à interpeler John Numbi pour ses déclarations qui défient l'ordonnance du chef de l'État

Cette annonce pourrait résonner comme une douce mélodie dans le camp Katumbi qui se disait être victime d’une loi qui vise la mise à l’écart des candidats potentiels à la Présidentielle de 2023. Le patron d’Ensemble pour la République, se rappelle-t-on, avait menacé de quitter l’Union sacrée de la Nation au cas où cette proposition de loi était alignée au cours d’une quelconque session parlementaire.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires