Kasaï Oriental : Le conseil d’administration de l’Université de Mbuji-Mayi invite les étudiants au calme

 

Le conseil d’administration de l’Université de Mbuji-Mayi appelle les étudiants au calme et à retourner dans les auditoires pour la dernière étape des cours. Dans un communiqué rendu public dans la soirée de lundi 20 septembre et dont une copie est parvenue à ACTU7.CD, le conseil insiste sur l’organisation de la session d’examens qui doit intervenir au mois d’octobre prochain.

Concernant la décision prise par le Ministère de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU) de fermer la faculté de médecine à l’U.M, le conseil d’administration parle d’une décision qui se serait « basée sur un rapport qui n’existe pas ». L’Université de Mbuji-Mayi indique « attendre le passage de la commission de l’Ordre des Médecins pour faire son travail ».

« Le conseil d’administration de l’Université de Mbuji-Mayi invite au calme et en leur demandant de retourner dans les auditoires pour la dernière étape des cours et en vue d’organisation de la session d’examens au mois d’octobre. A propos de circulaire (…) qui touche au fonctionnement des facultés de médecine, les organes de l’ordre des médecins n’ont pas encore mené le contrôle dans les universités du Kasai-Oriental », peut on lire dans ce document.

Lire aussi  Gratuité : Le SG à l'EPST menace de révoquer les chefs voire retirer l'agrément aux écoles catholiques qui demandent l'argent de motivation aux parents

Et d’ajouter : la circulaire du 17 septembre 2021se serait basée sur un rapport qui n’existe pas, et particulièrement pour l’Université de Mbuji-Mayi à sa faculté de médecine (…) Les étudiants sont invités au calme pour achever cette année académique en toute quiétude pendant que les démarches sont en cours au niveau du comité de gestion et du conseil d’administration », a-t-il conclu.

Il sied de rappeler que les étudiants de l’Université de Mbuji-Mayi étaient dans les rues de la ville de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental ce lundi 20 septembre pour contester la décision prise par le ministère de l’enseignement supérieur et universitaire de fermer la faculté de médecine dans leur institution. Dans leur mémorandum déposé au gouvernorat de province, ces manifestants recommandent au Ministre Mohindo Nzangi de retirer « purement et simplement sa décision ».

Christian Ngeleka, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires