Journée internationale de la paix : L’ONG Amour Plus invite les jeunes à s’imprégner de la culture de la paix pour l’essor du Kasaï-Central

 

Dans une interview accordée à ACTU7.CD à Kananga ce mercredi 22 septembre 2021, la coordonnatrice de l’ONG Amour Plus a invité les jeunes de la province du Kasaï-Central à s’imprégner de la culture de la paix pour développer leur contrée.

Elle a lancé cette invitation à l’occasion de la journée internationale de la paix, célébrée chaque 21 septembre.

Selon Merveille Nsangi Loola, lorsqu’il y a la guerre, ce sont les jeunes qui sont les plus victimes.


 »La jeunesse a un très grand rôle à jouer dans le maintien de la paix, car lorsqu’il y a la guerre, ce sont des jeunes qui adhèrent à des milices et font souffrir la population. Tel est le cas dans le conflit Kamuina Nsapu », a-t-elle fait observer.

Et de poursuivre : « (…) Alors si chaque jeune s’imprégnait de la culture de la paix, on n’arriverait pas aux conséquences néfastes dues aux événements de triste mémoire de Kamuina Nsapu ».

Lire aussi  Beni : L'armée déjoue une autre attaque attribuée aux combattants ADF près de Kainama

C’est ainsi que la coordonnatrice de Amour Plus demande à tous les jeunes d’être de plein pieds dans la culture de la paix « afin qu’ensemble, on permette à nos communautés de s’épanouir et se développer ».

Cette déclaration fait penser directement au professeur Grégoire Ngalamulume Tshiebue qui, dans son ouvrage intitulé  » reconstruire après la crise, regard sur le conflit Kamuina Nsapu et dynamique de relèvement du Kasaï-Central post-conflit », préconise la démobilisation des armes que détiennent encore certains éléments du phénomène Kamuina Nsapu pour consolider la paix et reconstruire la province du Kasaï-Central.

Jérémie Descon Muambi à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires