Décès de Dieudonné Kisolokele : Vital Kamerhe regrette la perte d’une âme « charitable, qui intercedait pour moi »

La nouvelle du décès du chef spirituel adjoint de l’église Kimbanguiste, Dieudonné Kisolokele, intervenue le vendredi 1er octobre dernier a choqué le président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC).

En effet, pour l’ancien directeur de cabinet de Félix Antoine Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo (RDC) cette mort est une grande perte.

« C’est avec émotion que j’apprends la mort de Papa Dieudonné Kisolokele, chef spirituel adjoint de l’église Kimbanguiste », regrette Vital Kamerhe dans un message posté sur son compte Tweeter ce samedi 02 octobre 2021.


Selon, le leader de l’UNC Dieudonné Kisolokele est une âme « charitable qui intercedait pour moi ».

« Une âme charitable, qui intercedait pour moi. Une grande perte. Que Dieu se souvienne de ses bonnes oeuvres. Mes condoléances à la communauté Kimbanguiste », a-t-il conclu.

Dieudonné Kisolokele N’toto, chef spirituel adjoint de l’église Kimbanguiste a tiré reverence le vendredi 1er octobre dernier de suite d’une longue maladie selon le communiqué nécrologique rendu public par l’église Kimbanguiste ce samedi 02 octobre.

Lire aussi  La dépouille mortelle du Cardinal Monsengwo exposée pour la 1ère fois à Versailles pour une messe de requiem

Jérémie Descon Muambi

Lire aussi

Les plus populaires