RDC : le SG de l’UDPS favorable au RAM mais appelle à une forte campagne sensibilisation

 

Augustin Kabuya, secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi) vient de donner le ton sur la vive polémique suscitée au sujet de la redevance RAM (Régistre des Appareils Mobiles). Selon lui, le parti présidentiel est favorable à cette rémunération de l’ARPTC (Autorité de Régulation de la Poste et Télécommunications du Congo) et est prêt à s’engager dans la sensibilisation de cette redevance, « s’il comprend de quoi s’agit-il exactement ».

« (…) L’UDPS/Tshisekedi peut mobiliser ses militants partout dans le pays, en commençant par Kinshasa jusqu’au fin fond du pays. Le service RAM est comparable à des dettes des unités que nous contractons auprès des opérateurs de la téléphonie mobile. Il nous arrive de demander de l’aide, chacun selon le réseau qu’il utilise pour sortir d’une situation. Dans ce genre de cas, une fois que vous mettez des unités, on vous les coupe sans demander votre autorisation (…) », a-t-il expliqué devant la presse.

À lui d’ajouter, « il est connu que nous congolais, n’avons pas l’habitude de payer des taxes, c’est ainsi que RAM coupe à la source sans demander notre avis. Nous sommes les premiers à crier tous les jours ici que tel pays est en train de se développer plus que la RDC. Posez la question, on vous dira comment les citoyens, à travers des taxes et impôts arrivent à développer leur nation ».


Le secrétaire général de l’UDPS/Tshisekedi s’insurge plutôt contre la sensibilisation qui selon lui n’a pas été faite, avant la mise en place du RAM.

« Le vrai problème du RAM, c’est au niveau de la communication simplement. L’équipe de communication du ministre Kibassa doit se déployer sur terrain pour expliquer à la population les nombreux avantages du RAM. Moi-même qui vous parle, je suis profane en la matière. J’ai appris la signification du mot RAM, il n’y a que 3 jours. Je dois être sincère avec vous. C’est une gymnastique purement technique. Ceux qui ont des diplômes en économie ou en droit pensent qu’ils peuvent comprendre des choses qui sont purement techniques et veulent apporter une confusion inutile. Le Ministre Kibassa doit en principe déployer son équipe de communication ensemble avec des experts en la matière pour nous expliquer le RAM », suggère le numéro 2 du parti au pouvoir.

De son avis, l’interpellation du Ministre des PTNTIC (Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de communication) est un exercice normal, reconnu par la constitution surtout face à une question purement sociale à la base d’un tollé général.

« Les députés ont fait leur travail. Ils se sont référés auprès de leurs électeurs et ont senti qu’il y avait un problème. Et face au tollé que cette question a suscité, un député responsable ne pouvait pas croiser les bras. Qu’on ne les critique pas. Nous attendons que le Ministre déploie son équipe partout, surtout dans les médias pour sensibiliser la population », conclut Augustin Kabuya.

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires