Sud-Kivu : Déplacement massif des populations après l’incursion des miliciens Raia Mutomboli dans 3 villages de Fizi

 

Plusieurs centaine d’habitants ont fui leurs domiciles après l’incursion des miliciens Raia Mutomboki la nuit de lundi à mardi 05 octobre dans le secteur de Tanganyika en territoire de Fizi au Sud-Kivu.


Selon la société civile de ce secteur, ces miliciens armés ont pris dassaut tois (3) villages dont Kabembwe, Mugorore et Bibogobogo, occasionnant ainsi ce mouvement des populations, qui craignaient déjà pour leur sécurité.

La même source indique que le village de Ayese est le plus affecté et la quasi-totalité de ses habitants se sont dirigés dans les localités estimées sécurisée.
Ces Raia Mutomboki se sont introduits dans les villages précités après avoir subi le feu des Forces armées de la RDC dans leur quartier général de Kamombo toujours à Fizi, poursuit la société civile du secteur de Tanganyika.


« La population des villages voisins craint de leur sécurité, le village de Ayese se vide déjà. Ces ennemies de la paix se sont introduits dans ces différents villages après le relèvement des certains éléments des FARDC. Nous demandons aux autorités civiles que militaires nationales, provinciales et locales d’assurer la sécurité de la population et de ses biens avant que la situation sécuritaire ne se détériore davantage, car l’ennemie de la paix est dans nos murs », confie la société civile force vive du secteur de Tanganyika dans sa dépêche d’alerte.

Les hauts et moyens plateaux des territoires de Fizi et Uvira connaissent des affrontements à répétions suite à l’afflux des groupes armés locaux et étrangers. Les forces loyalistes ne cessent d’appeler ces différents groupes armés à déposer les armes, mais sans succès.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

Lire aussi

Les plus populaires