Kinshasa : Une pluie d’une trentaine de minutes met la population les pieds dans l’eau sur Huilleries/Itaga

 

C’est très compliqué pour les piétons de traverser de l’autre côté de la chaussée quand on se trouve sur le croisement des avenues Huilleries et Itaga, du côté de la commune de Kinshasa. Une pluie qui s’est abbatue durant une trentaine de minutes seulement dans la soirée de ce jeudi 7 octobre 2021 sur la capitale congolaise, a fait stagner de l’eau sur la route jusqu’au point de camoufler le goudron.


L’on peut apercevoir un nombre important de personnes de l’autre côté de la chaussée attendant que l’eau se dirige vers les caniveaux, mais leur attente se fait très longue. Ceux qui sont plus courageux acceptent de mettre les pieds dans les eaux avec tous les risques que cela implique, notamment l’électrocution, des microbes,…

Cette situation a même rendu la vie difficile aux conducteurs de moto-taxi appelés communément « wewa » qui ne savent pas rouler correctement dans cette zone.


En observant les choses de près, il se dégage clairement qu’il s’agit d’un problème de canalisation d’eau qui serait à la base de ce fait. Une situation qui ne sait pas s’expliquer quand on se souvient que les caniveaux environnants ont été réhabilités très récemment.

Cette réalité pousse les habitants de ce coin à tirer, une fois de plus, la sonnette d’alarme auprès des autorités compétentes pour revoir le circuit par lequel est censée s’échapper l’eau après la pluie pour éviter, dans l’avenir, des catastrophes plus graves que celle-ci.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires