Kwilu : « Dans les prochains jours, le Gouverneur désignera celui qui sera le porte-parole de son Gouvernement » (Cyrille Ekwe)

Alors que le Gouverneur de province Willy Itsundala Asang venait de rendre publique sa nouvelle équipe gouvernementale, il a été constaté que le ministère de la communication, médias et porte-parole du Gouvernement provincial n’y figure pas.


L’omission de ce ministère chargé de défendre et venter les efforts des membres du Gouvernement provincial a suscité beaucoup moult réactions dans l’opinion publique.

Se confiant à ACTU7.CD, le chargé de communication et porte-parole du Gouverneur de province, Cyrille Ekwe a rassuré que ce poste ministériel n’a pas été supprimé et que dans les prochains jours, le Gouverneur de province choisira un membre de son Gouvernement à qui il confiera cette charge.



« (…) Vous aviez remarqué qu’il y a deux postes à pourvoir. Le premier est relatif au ministère de l’intérieur et le deuxième est relatif au commissariat général en charge de la Jeunesse, Sports et Loisirs. Donc ne vous inquiétez pas, dans les prochains jours, son excellence le Gouverneur de province Willy Itsundala Asang prendra un nouvel arrêté portant nomination du ministre de l’intérieur ainsi que du commissaire général en charge de la Jeunesse et Sports. C’est en ce moment-là que vous serez fixés, de comprendre qui sera le ministre de la communication et porte-parole du Gouvernement provincial », a-t-il déclaré.

S’agissant de deux (2) postes à pourvoir, ceux-ci seraient réservés au quota du parti Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

D’après certaines sources, Willy Itsundala avait porté son choix sur le Professeur Jean-Claude Bwanganga comme ministre de l’Intérieur et Cédric Mfumu Mapanda comme commissaire général en charge de la Jeunesse, Sports et loyisirs. Visiblement, ses différents choix n’ont pas reçu l’assentiment de la hiérarchie du parti présidentiel, ce qui aurait poussé Willy Itsundala de laisser, jusqu’à nouvel ordre, ces deux (2) postes ministériels non encore occupés. Reste à savoir si les mêmes candidats seront confirmés ou d’autres seront de nouveau proposés.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires