Grève à l’EPST : Des élèves assiègent l’Assemblée nationale pour exiger la reprise des cours

 

Des élèves de différentes écoles de la capitale touchées par la grève des enseignants ont assiégé, le jeudi 21 octobre, le Palais du peuple, siège du Parlement pour exiger aux parlementaires la reprise des cours.


Ces jeunes manifestants ont décidé d’investir l’Hémicycle pour réclamer une seule chose : étudier. À travers chants et acclamations, ces écoliers habillés en bleu et blanc ont lancé un message au Président de la République : « Félix, soki classe te, to meli bombé » (Traduisez : « Félix, si nous n’étudions pas, nous allons consommer la drogue bombé »).

Les élèves des écoles conventionnées catholiques manifestent au Palais du Peuple alors que la grève des enseignants s’enlise. Depuis le 4 octobre, date de la rentrée scolaire 2020-2021, les élèves de ces établissements tournent le pouce. Les grévistes exigent l’exécution du protocole d’accord signé entre le Gouvernement et l’Intersyndical.


Pour rappel, c’est le mercredi dernier que le VPM de la Fonction publique, les Ministres des Finances, du Budget et celui de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) ont signé un arrêté interministériel ouvrant la voie à la reprise des négociations avec les syndicats des enseignants.

R.M

Lire aussi

Les plus populaires