La ville de Goma choisie pour abriter la conférence internationale des scientifiques sur le Volcan

 

La ville de Goma, chef de la province du Nord-Kivu, a été choisie pour abriter la conférence internationale qui mettra autour d’une table les scientifiques en provenance des pays qui gèrent les volcans au monde dans les perspectives d’un partage d’expériences.


L’annonce a été faite par le Ministre de la Recherche scientifique, José Panda qui a séjourné récemment à Goma dans une mission de redynamisation de l’OVG (Observatoire Volcanologique de Goma).

« Nous avons saisi le Gouverneur pour l’informer que probablement au mois de novembre, nous allons pouvoir partager l’expérience scientifique avec tous les pays qui gèrent tous les volcans, et tous les chercheurs scientifiques seront au mois de novembre ici à Goma pour venir réfléchir ensemble comment il faut gérer le volcan », a signifié le Ministre Panda qui en a profité pour appeler les habitants de Goma à savoir vivre avec le volcan.



Faisant d’une pierre deux coups, le Ministre de la Recherche scientifique a annoncé, pour très bientôt, un survol du volcan Nyiragongo avec l’accompagnement de la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation) dans le but de se rendre compte de l’effectivité sur ce qui se passe dans le cratère depuis qu’il a été fait état de la réapparition de la lave, près de quatre (4) mois après la dernière éruption, soit le 22 mai dernier.

À une question relative aux avalanches récemment des eaux ayant été observées au niveau de deux (2) volcans éteints (le Mikeno et le Karisimbi), le Ministre José Panda a rassuré que des mesures sont prises au niveau de l’OVG pour tenir régulièrement les habitants informés de toute éventualité.

Il y a peu que les experts de l’Observatoire volcanologique de Goma ont fait état d’une réapparition de la lave dans le cratère du Nyiragongo.

Tommy Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires