Kinshasa/EPST : Les élèves des écoles maternelles et secondaires vont payer au plus 150 USD pour l’année scolaire 2021-2022

 

Le Gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila a fixé les frais scolaires pour le cycle maternel et secondaire public. Dans un arrêté dont copie est parvenue vendredi 12 novembre à ACTU7.CD, les parents devront débourser 300 000 francs congolais, soit 150 USD pour la scolarité de leurs enfants. 

Cet arrêté fait suite à la note circulaire du Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), du 1er novembre, clarifiant les mesures d’application de la gratuité de l’éducation de base.

Le document précise que la gratuité ne s’applique qu’aux établissements publics d’enseignement primaire allant de la 1e jusqu’en 6e année. Ici, les frais scolaires, de quelque nature que ce soit, ne peuvent être perçus. Cela, conformément aux lois de la République et à la vision du chef de l’État.


Il interdit toutefois aux chefs d’établissements scolaires publics, de réunir les comités des parents afin de fixer d’autres frais en dehors de ceux que doivent fixer les autorités provinciales.

Lire aussi  RDC-EPST : " Aucun calendrier concernant l'organisation des épreuves de l'examen d'État n'est arrêté à ce jour" ( Cellule de communication)

En ce qui concerne les écoles privées agréées, Gentiny Ngobila Mbaka demande aux responsables de ces établissements de fixer les frais en concertation avec les parents des élèves, cela en présence d’un représentant du pouvoir public.

Le Ministre de l’EPST Tony Mwaba avait demandé aux gouverneurs des provinces de prendre, chacun, selon les réalités locales, un arrêté provincial fixant le « seuil et le plafond des frais scolaires », à ne pas dépasser pour l’enseignement maternel et secondaire.

Pour cette année les classes de 7e et 8e sont assimilées au secondaire et ne sont pas concernées par cette première phase de la gratuité du primaire.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires