RDC : L’Assemblée Nationale autorise pour la 12e fois successive la prorogation de l’État de siège en Ituri et au Nord-Kivu

 

L’Assemblée Nationale vient d’autoriser pour la 12è fois successive la prorogation de l’État de siège en vigueur dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri depuis le mois de mai dernier.

C’était lors d’une séance plénière présidée par Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, président de cette chambre ce mercredi 17 novembre dans la salle des Congrès du Palais du Peuple.

Cette plénière a été consacrée à l’examen et au vote du projet de loi portant autorisation de la prorogation de l’état de siège. Après vote, sur les 287 députés présents dans la salle, 280 ont voté pour, 3 ont voté contre et 4 se sont abstenus. Le projet de loi ainsi voté sera transmis au Sénat pour seconde lecture.


Sollicitant la 12è prorogation, la Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des sceaux, Rose Mutombo, fait savoir que les violences perpétuées par les groupes armés locaux et étrangers dans la partie orientale de la RDC depuis plus de deux décennies, ont amené le Chef de l’Etat, à proclamer, par ordonnance n°21/015 du 03 mai 2021, l’État de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Lire aussi  Kwilu : Le bureau définitif de l'Assemblée provinciale officiellement installé

En dépit des efforts entrepris par le gouvernement, et surtout grâce à l’appui de toutes les forces vives de la nation déterminées à mettre fin à ce cycle infernal de violences, beaucoup de défis restent encore à relever compte tenu de la particularité de ce conflit armé.

Les recommandations pertinentes issues du rapport de la commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale ont été transmises au gouvernement. Lors de la dernière prorogation par l’Assemblée Nationale de l’État de siège, il est ressorti la nécessité d’une concertation permanente entre le gouvernement et le Parlement autour de cette mesure.

Depuis le jeudi 11 et le samedi 13 novembre 2021, les députés nationaux membres des caucus de parlementaires de l’Ituri et du Nord-Kivu ont échangé avec le Premier ministre accompagné, pour la circonstance, de quelques membres du gouvernement concernés par l’État de siège.

Pour la ministre, la problématique de la sécurité de la partie Est du pays est une préoccupation pour tous, à savoir le Président de la République, le Parlement, le gouvernement, les services de défense et sécurité, des organisations de la Société civile.

Lire aussi  Gouvernorale Kasaï Central : Début du scrutin à l'Assemblée Provinciale

Alors que les efforts des forces de défense et de sécurité étaient concentrés sur l’épicentre de violences armés qui se trouve être le Grand Nord en province du Nord-Kivu et de l’Ituri, des groupes rebelles ont, dernièrement fait incursion dans les territoires de Rutshuru, précisément dans les localités de Chanzu et Bunianzu dans le regroupement de Biomba.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires