Kwilu/ « Démission » de Jean-Marc Kabund : Giresse Mubangu appelle les militants de l’UDPS au calme et à « ne pas céder aux rumeurs »

 

À la suite de l’annonce de la démission de Jean-Marc Kabund du poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, quelques militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) se sont rendus au siège de la fédérale de leur parti à Bandundu, dans la province du Kwilu.


Sur place, le président provincial de la ligue des jeunes dudit parti, Giresse Mubangu a appelé les militants du parti présidentiel au calme, car selon lui, « jusque là, il n’y a aucun soubassement de ladite démission ».

« (…) L’honorable Jean-Marc Kabund est la deuxième personnalité de la deuxième institution de la RDC. Fond, s’il aurait démissionné, nous serions déjà en possession de son soubassement administratif qui atteste sa démission. À ce stade, nous n’avons aucun droit de confirmer ou pas ce qui se passe sur les réseaux sociaux puisque ceux-ci ne sont pas la voie officielle pour confirmer la démission d’une grande personnalité comme lui », déclare Giresse Mubangu.



Aux jeunes du parti « de rester soudés et unis derrière les autorités du parti, rester toujours concentrés pour la conquête des élections en 2023, qui, jusqu’à preuve du contraire, reste notre champs de bataille et nous ne pouvons pas céder aux adversaires politiques qui cherchent à déstabiliser la cohésion et la force de l’UDPS par des futilités et des publications mensongères. Nous ne cèderons jamais à ces genres de manipulations », poursuit-il.

Pas d’incidents au siège du parti présidentiel à Bandundu, les inquiétudes ont plutôt été lues aux visages des cadres et militants dudit parti concernant sa survie.

Patrick Matanga, à Bandundu

 

Lire aussi

Les plus populaires