Beni : Plus de 10 personnes égorgées, bilan provisoire d’une nouvelle incursion à Kainama

 

Une nouvelle incursion des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) a été signalée ce mercredi 24 novembre dans l’entité de Kainama, aux environs du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.


D’autres villages visés par l’ennemi sont notamment Vido, Cafeza et Kaumo. Le député provincial Alain Siwako qui livre l’information à ACTU7.CD déplore que malgré les alertes faîtes, les autorités de l’État de siège n’en tiennent pas compte pour prévenir les dégâts.

L’élu du territoire de Beni ajoute que les ADF circulent librement dans plusieurs entités du territoire de Beni sans être inquiétés par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sensées pourtant combattre cette nébuleuse rébellion.


« Depuis 6 heures de ce mercredi, 11 corps des personnes égorgées sont ramassées dans ces trois villages. L’ADF se balade depuis une semaine à Kainama. L’état de siège qui est une mesure spéciale n’a jamais été vécue à Kainama. La population ne sait quel genre d’alerte il faut encore lancer », dénonce-t-il à ACTU7.CD.

Dans les territoires de Beni au Nord-Kivu et d’Irumu en Ituri, les ADF ne cessent de s’attaquer aux civils. Ces attaques sont la cause principale des morts et dégâts matériels en pleine période de l’État de siège décrété depuis le 06 mai dernier par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires