RDC : Les évêques de la CENCO harmonisent les vues avec Tony Mwaba « pour sauver la gratuité de l’enseignement »

 

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwana et les évêques de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) ont harmonisé leurs divergences « pour sauver la gratuité de l’enseignement de base en République Démocratique du Congo (RDC) ».


C’était lors de la réunion du comité permanent des prélats Catholiques tenue le mercredi 24 novembre dans la soirée.

« Il était question d’harmoniser les choses pour sauver la gratuité de l’enseignement étant donné que l’église catholique est un partenaire privilégié de mon secteur. On a essayé de clarifier un certain nombre de points de vues qui, faute de dialogue, en faveur des médias qui font circuler des fausses informations », a déclaré le patron de l’éducation congolaise.


Et d’ajouter, « il était également l’occasion d’éclaircir les pères évêques sur d’autres points qui étaient inconnus. Nous avons eu à planifier ensemble certaines questions qui nous préoccupent afin de consolider la gratuité de l’enseignement et dissiper tout malentendu », a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, Tony Mwana a fait savoir au sortie de ces discussions qu’il n’y a aucun problème entre l’église et son ministère.

« Je ne peux à aucun jour parler mal contre l’église catholique ni sur une quelconque révision de la convention qui nous lie », a-t-il souligné.

Les relations entre l’État et l’Église catholique qui est un partenaire privilégié dans le secteur de l’éducation n’était pas au beau fixe. La entrée scolaire 2021-2022 a été secouée par une grève sur toute l’étendue de la République des enseignants des écoles conventionnées Catholiques. Ces derniers réclamaient notamment le paiement de deux (2) paliers de leurs salaires avant la reprise effective des enseignements.

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires