Lubero : La suspension de l’Administrateur du territoire remise en question par sa cellule de communication

 

C’est depuis jeudi 25 novembre que le commissaire supérieur principal Ngbalo Komaya Joseph a été notifié de sa nomination à titre intérimaire au poste d’administrateur du territoire de Lubero, dans la province du Nord-Kivu.

Cette notification signifiait ainsi la suspension du titulaire le colonel Donant Mandongo dont les motifs de mise en congé n’ont pas été révélés.

Ce vendredi 26 novembre, la cellule de communication de l’administrateur du territoire, pour sa part, « remet en doute » la décision du Gouverneur militaire le Lieutenant-Général Ndima Kongba Constant.


Dans un communiqué de ce même vendredi, elle fait notamment des « analyses formelles » de la lettre de notification dans l’objectif de « remettre en question l’authenticité du document » pourtant signé par l’autorité provinciale.

“Le Gouverneur de province agit par arrêté et tous les arrêtés du Gouverneur sont lus à la RTNC, chaîne officielle, avant d’être divulgués dans d’autres médias. Ce qui n’a pas été le cas pour la présente lettre”, lit-on dans ce communiqué.

Lire aussi  Négociations de Nairobi : "Il est impossible que le M-23 prenne la ville de Goma" (Cmd Force régionale EAC)

La même cellule de communication met en garde tout média qui se mettra à divulguer ces informations qu’elle considère comme « non vérifiées ».

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires