Haut-Katanga : Jacques Kyabula discute avec le HCR sur le processus de raptriement des réfugiés congolais du Grand Katanga vivant en Zambie

 

Le Gouverneur de la province du Haut-Katanga Jacques Kyabula Katwe a échangé, le vendredi 26 novembre 2021 dans son cabinet de travail, avec une délégation du bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).

Cette équipe est allée faire part au Gouverneur du début de l’opération de rapatriement des anciens réfugiés congolais pour l’espace Grand Katanga se trouvant en Zambie, pour le 6 décembre prochain.

Selon la chargée de protection du HCR espace Katanga, Danielle Monni, cheffe de la délégation, le bien fondé de leur passage chez l’autorité provinciale vise des discussions sur la faisabilité de cette opération de rapatriement.


« Nous sommes venus voir l’autorité en tant que le HRC au Congo Démocratique. Ici, nous représentons la sous délégation du HCR basée à Kalemie. Nous couvrons les quatre provinces de l’ex Grand Katanga. Nous sommes venus voir son excellence au sujet de l’opération de rapatriement qui débute la semaine du 6 décembre. Il est question, pour nous, de voir avec les autorités comment cette opération va se mettre en œuvre au plan pratique et comment est-ce que les autorités provinciales d’abord et nationales vont accueillir les rapatriés, c’est-à-dire les anciens réfugiés congolais en Zambie », a-t-elle affirmé presse.

Lire aussi  Kasai-Oriental : 11 députés ne reconnaissent pas l'élection du nouveau président de l'Assemblée Provinciale

Et d’ajouter : « Nous avons eu un écho très favorable. Nous avons trouvé excellence qui avait déjà connaissance du dossier et qui nous a donné vraiment un avis favorable. Il est d’accord pour que tout se passe à partir du 6. Il a déjà instruit pour que les correspondances donnant la dérogation puissent être signées. Et nous allons pouvoir mener cette activité en étroite collaboration bien sûr avec les autorités provinciales et nous allons accompagner les rapatriés dans leurs zones de retour respectifs ».

D’après le HCR, plus de 5 millions de personnes ont fui la République Démocratique du Congo entre 2017 et 2019, dans les régions du Kasaï, du Tanganyika, de l’Ituri et des Kivus. Des centaines de milliers de réfugiés ont aussi fui vers l’Angola, la Zambie et d’autres pays voisins.

Patrice Ntanga, à Lubumbashi

Lire aussi

Les plus populaires