Ensemble pour la République : « Toutes interventions aux médias des membres susceptibles d’engager le parti doivent obtenir le quitus de Moïse Katumbi » ( Communiqué)

 

Pour mettre un terme aux interventions dans les médias de certains membres du parti qui vont « notoirement à l’encontre de la ligne communicationnelle et disciplinaire », Ensemble pour la République a fait savoir, dans une note circulaire, que « toutes déclarations engageant le parti doivent, au préalable, obtenir le quitus de Moïse Katumbi, de la hiérarchie et celui du secrétaire général ».

« Depuis un certain temps, je note les déclarations diverses au nom d’Ensemble [pour la République] en contradiction notoire avec la ligne communicationnelle et disciplinaire du parti », a déclaré, dans ce communiqué, l’actuel secrétaire général Dieudonné Bolengetenge.

À lui d’ajouter : « Dans le souci d’un travail harmonisé et coordonné, à dater de ce jour, toutes les déclarations dans les médias, engageant notre parti politique doivent au préalable obtenir le quitus de la hiérarchie, du président et du secrétaire général ».


Par ailleurs, le document renseigne que « tout membre qui entend exprimer son opinion personnelle » garde cependant tous les droits en la matière et devrait le préciser à l’occasion de sa communication.

Lire aussi  Kasaï-Oriental : la session de septembre s'annonce plus déterminante à l'Assemblée provinciale

Osée Mfumfu

Lire aussi

Les plus populaires