Pour des raisons d’insécurité, l’ambassade de Chine exhorte ses ressortissants d’évacuer immédiatement 3 provinces de la RDC

 

L’ambassade de la Chine en République Démocratique du Congo (RDC) exhorte ses ressortissants d’évacuer « immédiatement » les provinces du Nord et Sud-Kivu, mais aussi et surtout celle de l’ituri, après » un nombre de cas vicieux de vols à main armée et d’enlèvement des sujets chinois » dans cette partie orientale du Congo-Kinshasa, d’après une information inédite puisée sur le site Globaltimes.com

Par ailleurs, les ressortissants de la Chine dans les  » Zones à haut risque » ont un délai de dix (10) jours, soit jusqu’au 10 décembre prochain, pour signer leurs informations personnelles auprès de leur ambassade.

L’ambassade indique également que la communauté chinoise se trouvant pour le moment à Bunia, Djugu, Beni, Rutshuru, Fizi, Uvira et Mwenga est priée « d’évacuer dès que possible vers les zones paisibles en RDC ».


Pour « les récalcitrants qui insistent de rester » dans ces trois (3) provinces, l’ambassade note qu’ils seront « responsables de toutes les conséquences qui vont en découler ».

Lire aussi  Ilebo : L'Administrateur du territoire dément l'existence du phénomène "Kata-Kata" dans sa juridiction

Cette dernière a conseillé cependant à ses ressortissants de prêter une « attention soutenue » à la situation locale, de renforcer les précautions de sécurité, mais aussi et surtout d’éviter certains « déplacements inutiles ».

Globaltime qui a divulgué en premier cette information, renseigne que cette décision est prise après la tuerie de deux (2) sujets chinois le 24 novembre dernier. Le même jour en effet, cinq (5) ressortissants de la Chine ont néanmoins été kidnappés dans une mine d’or par les assaillants non identifiés.

Osée Mfumfu

Lire aussi

Les plus populaires