RDC : la tour de contrôle de l’aéroport international de Goma réhabilitée, déjà opérationnelle

Le ministre des transports et voie de communication Chérubin Okende a procédé le mercredi 1er décembre 2021 à l’inauguration de la nouvelle tour de contrôle de l’aéroport international de Goma.

Haute de vingt-six (26) mètres, cette tour réhabilitée à hauteur de 3.6 millions d’euros est dotée des équipements de radio-communication  ultra-modernes qui permettront aux contrôleurs aériens de pouvoir visualiser les 2 extrémités de la piste contrairement à l’ancienne tour de contrôle haute de six (6) mètres qui rendait difficile le travail de contrôle aérien.

L’objectif est de contribuer à l’amélioration de la sécurité, de la sûreté et des opérations de cet aéroport.

Construite dans le cadre de l’exécution du projet d’amélioration de la sécurité à l’aéroport de Goma, PASAG et assurée par la cellule d’exécution du projet de transport multimodal, CEPTM, cette tour abrite deux organes de la circulation aérienne dont la vigie et le bureau d’appui selon le directeur général de la RVA Alphonse Shungu qui soutient qu’elle va aussi permettre d’augmenter la capacité d’accueil des avions.

Lire aussi  Ituri : Au moins 7 villages de Walese Vonkutu désertés par les habitants suite à l'activisme des ADF (CRDH)

« Avant le PASAG, l’air de stationnement des avions (Tarmac) avait une capacité d’accueil de seulement 3 avions, fort heureusement, la capacité actuelle du Tarmac réhabilité est de 3 avions de type Airbus 320 ou Boeing 737 plus 2 avions de type Boeing 767 », a dit Alphonse Shungu.

Outre les travaux de construction de cette nouvelle tour de contrôle, la Cellule d’exécution du projet de transport multimodal compte exécuter d’autres travaux selon son coordonateur Barnabé Mbemba.

« Réhabilitation et allongement de piste portant sa longueur à 3000 m, la réhabilitation et extension de l’aire de stationnement, réhabilitation de la centrale électrique, la construction du mur de clôture, la construction du collecteur urbain long de 1300m dans le but d’empêcher des inondations dans les emprises aéroportuaires notamment sur la piste d’envol », a t- il souligné.

Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-Général Ndima Constant a pour sa part demandé au responsable de la régie des voies aériennes, RVA de garder cet ouvrage en bon père de famille.

Lire aussi  Kinshasa : Neron Mbungu satisfait de l'évolution des travaux de construction de l'avenue de la paix qui "avance normalement"

Cette cérémonie a été présidée par le ministre des transports et voies de communication Chérubin Okende. Pour lui, la construction de cette tour de contrôle rentre dans la vision du Président de la République.

 » Son excellence Félix Antoine Tshisekedi chef de l’État dans sa vision incoercible de construire un état fort et prospère et solidaire au coeur de l’Afrique, a toujours mis un accent particulier dans le développement du transport et des voies de communication, il considère que les transports et voies de communication sont comme le sang qui doit circuler dans le corps humain pour lui donner la vitalité », a dit le ministre.

Il sied de noter que le coût global de tous les travaux à l’aéroport international de Goma ont coûté plus de cinquante deux (52) millions de dollars américains. Il s’agit d’un projet du gouvernement congolais financé par la Banque mondiale.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires