Frappe des ADF par les FARDC et UPDF : La société civile de Ruwenzori parle d’un « ouf de soulagement » et « appelle la population à la vigilance »

La coordination de la société civile dans le secteur de Ruwenzori situé dans le territoire de Beni au Nord-Kivu, salue la décision du Gouvernement de la RDC de collaborer avec les éléments de Force de Défense du Peuple Ougandais pour traquer les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF).

Dans un entretien téléphonique avec ACTU7.CD ce vendredi 03 décembre, le coordonnateur de cette structure citoyenne Ricardo Muhindo Rupande considère cette nouvelle d’un ouf de soulagement pour les populations longtemps meurtries par l’insécurité caractérisée notamment par des massacres des civils.

Pour ce cadre de la société civile, les opérations militaires proprement dites n’avaient jamais été lancées en dépit de l’instauration de l’état de siège. Il reste donc optimiste face à cette situation et espère que la paix pourrait cette fois revenir dans les zones en proie à l’insécurité.


“Ici, il n’existait pas d’opérations. Et maintenant que les amis viennent avec des opérations visibles et palpables, nous n’avons qu’à soutenir, nous n’avons pas de choix, nous sommes au bout de souffle. Nous vivons ici les derniers jours. Nous sommes comme des naufragés qui trouvons quelq’un qui veut nous sauver. Il n’y avait jamais eu d’opération, il y avait seulement de défensif”, a souligné Ricardo Rupande.

Lire aussi  Ituri : Un groupe d'autodéfense se rend aux autorités provinciales

Il appelle, à cette même occasion, la population à collaborer avec les services sécuritaires pour faciliter la tâche aux militaires.

Les ADF ont multiplié leurs attaques dans le secteur de Ruwenzori où plusieurs civils ont été massacrés. Par ailleurs, des localités ont été vidées de leurs habitants.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires