Mboso et Sesanga se crachent du venin à l’Ass. Nat. : Le premier qualifie l’autre de « délinquant » et le second réplique  » tu es voyou »

Le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso et Delly Sesanga, l’élu de Luiza dans le Kasaï-Central, ont eu un échange des mots irrévérencieux, à l’Assemblée nationale ce vendredi 3 décembre.

Tout commence de façon électrique lorsque le président du parti politique Envol Delly Sesanga qualifie de « délinquance financière » le fait que le Gouvernement national ne respecte pas la loi des finances en cours.

Des propos qui ne passent pas du tout dans les oreilles du speaker de l’Assemblée nationale qui n’a surtout pas digéré le terme employé par Delly Sesanga, lui demandant, par la suite, de le retirer, mais ce dernier reste cependant arc-bouté sur sa position.


Un peu remonté d’avoir essuyé un refus catégorique, M’boso Kodia qualifie à son tour Sesanga de  » délinquant » lui prouvant ainsi que « c’est bien lui l’homme fort de l’hémicycle ».

Mettrant de l’huile sur le feu, Delly Sesanga n’est pas y allé par le dos de la cuillère. Il a traité Christophe Mboso de  » voyou », mettant la plénière dans une atmosphère tendue.

Lire aussi  L'Ass. Nat. communique sur le calendrier de la désignation des membres de la CENI ce mardi en plénière

Delly Sesanga a annoncé, début novembre, son départ de l’Union Sacrée de la Nation.

Osée Mfumfu

Lire aussi

Les plus populaires