Kasaï : 27 partis politiques « témoignent leur soutien au Chef de l’État » à travers une marche

 

Au total, vingt-sept (27) partis et regroupements politiques, trente (30) mouvements associatifs pro-démocratie, ont pris part, ce samedi 04 décembre 2021, à la marche dite de soutien aux actions du Chef de l’État et initiateur de l’Union sacrée, ainsi que les nouveaux animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Ces données sont livrées à la presse par le président fédéral de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi) du Kasaï 3, Donnat Muamba, à l’issue de la marche tenue ce jour.

« Il a fallu qu’on fasse la marche de soutien au Chef de l’État. Voilà ce qui prouve la volonté de tous ces mouvements et partis politiques pour témoigner au Chef de l’État qu’il ne pas seul, qu’il soit rassuré qu’en 2023, il a ses électeurs au Kasaï. 27 partis politiques et plus de 30 mouvements associatifs pro démocratique ont participé à cette marche dite de soutien au Chef de l’État, et pour soutenir et témoigner notre affection à la nouvelle équipe de la CENI, mise en place par le chef de l’état », rapporte-t-il.

Lire aussi  UDPS/Tshibala : cérémonie commémorative du 4e anniversaire de la mort de Tshisekedi, mise en place terminée

Pour Dieudonné Pieme Tutokot, Gouverneur du Kasaï, qui a aussi pris part à cette marche en qualité du membre de l’UDPS, l’objectif était de lancer l’opération dénommée « FATSHI 2023 », question de « donner à la population la voix de s’exprimer ».

« La population a voulu s’exprimer par rapport aux contraintes liées au fonctionnement des institutions de l’État et aussi les compositions politique (…). La population a voulu qu’on lance l’opération FATSHI 2023 et nous nous adhérons à l’idée, c’est le message à retenir aujourd’hui. Le programme du Président depuis qu’il est arrivé aux affaires, a consisté à stabiliser et sécuriser le pays, c’est pourquoi nous avons voulu être solidaire envers lui par rapport à la gestion de crise de l’est », s’est exprimé Dieudonné Pieme.

Cette marche est organisée quelques jours après celle ratée par les confessions religieuses, et la plateforme LAMUKA « pour dire non à l’entérinement de Denis Kadima à la tête de la CENI.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

Lire aussi  Kinshasa : La maison civile de Tshisekedi présente ses excuses au sujet de son chauffeur qui a pris le sens interdit sur l'avenue colonel Mondjiba (Communiqué)

Lire aussi

Les plus populaires