UDPS : « la représentativité des structures de base n’a pas été effective », déplore un membre du parti au sujet des consultations de Kabuya

 

Le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya, avait lancé depuis le 22 novembre 2021, une série des consultations de toutes les structures du parti.

Cependant, les présidents cellulaires « n’ont pas été conviés à ces échanges dont le but etait de proposer le profil des membres qui seront désignés mandataires publics.

Le Président cellulaire de l’UDPS Limete résidentiel, Maître Patrick Mbuyi Ngandu a, au cours d’une interview accordée à ACTU7.CD ce samedi 04 décembre, exprimé son indignation au Secrétaire Général de l’UDPS Augustin Kabuya « d’avoir écarté les présidents cellulaires au point que la représentativité des structures de base n’a pas été effective ».


« Cette situation est très préoccupante d’autant plus que les présidents cellulaires ont toujours été exclus du processus de prise de décision quand il s’agit de nomination des membres du parti à des postes de responsabilité », a expliqué Me Patrick Mbuyi.

Lire aussi  RAM : Mboso écrit au Ministre Kibassa et fixe la plénière pour le mercredi 06 octobre

Ce dernier estime que le Secrétaire général du parti présidentiel « a raté l’occasion de valoriser les membres cellulaires du parti lors de ses consultations. « Il est poignant de faire observer que certains mouvements associatifs créés au lendemain de l’accession de l’UDPS au pouvoir ont mérité plus d’attention que les cellules et les sections », a-t-il lâché.

A lui d’ajouter, « dans l’imaginaire collectif, l’UDPS c’est la pyramide renversée, c’est-à-dire que le choix des mandataires devrait se faire en considérant la voix de la base structurelle, constituée essentiellement des fédérations, des sections et des cellules. Il est donc temps de réfléchir sur d’autres mécanismes pour que la voix de la base structurelle soit mieux entendue », a conclu Me Mbuyi Ngandu Patrick.

Lancées le 22 novembre par le secrétaire général du parti présidentiel, ces consultations avaient pour objectif d’aligner les candidats dans pour nomination dans les entreprises publiques.

Jérémie Ngunga Léman

 

Lire aussi

Les plus populaires