Kwilu : Le pont sur l’avenue Wamba à Bandundu complètement détérioré, un danger pour la population ! (constat)

 

Le pont en métal se trouvant sur l’avenue Wamba, l’une de grandes artères de la commune de Mayoyo, ville de Bandundu au Kwilu, à quelques mètres du rond-point Place de la femme, s’est complètement détérioré.

Construit il y a plus de cinq (5) ans, ce pont si petit, mais important est sur la grande avenue Wamba, qui traverse les trois (3) communes du chef-lieu de la province du Kwilu, dont Basoko, Disasi et Mayoyo, et qui relie les deux (2) bouts de la ville d’Est à l’ouest. Cet ouvrage mesure près de cinq (5) mettres de longueur et à peine un mètre (1m) de largeur et supporte la charge de différents véhicules qui quittent la ville de Bandundu pour la cité de Bagata, voire la ville de Kikwit d’une part et la cité de Nioki et autres dans la province sœur du Maï-Ndombe d’autre part.

Interrogés par le média non aligné, certains habitants d’alentours alertent les autorités sur d’éventuels risques qui peuvent surgir.


« (…) Nous sommes au chef-lieu de la province. La ville de Bandundu est le miroir même de la province, mais ce que nous voyons est inadmissible. Beaucoup d’autorités passent par ici, mais ne voient-elles pas ce qui se passe? Elles attendent qu’il y ait un grave accident ici pour qu’elles réagissent ou comment ? Même le maire de la ville ne peut pas songer à réhabiliter ce petit pont? Nous leurs demandons tous de penser à ça puisqu’il y a danger permanent ici », ont-ils déclaré.

Lire aussi  Kananga : Un lauréat du "prix d'excellence MEEEC" invite ses confrères à éviter la presse incendiaire au profit de la paix

À quelques mètres dudit pont, l’Office des Voiries et Drainage (OVD) avait récemment construit deux (2) ponts sur la même avenue Wamba, sur financement du Fonds National d’Entretien Routier (FONER). Cependant, bien que détérioré, le petit pont en métal n’avait certainement pas attiré l’attention de ces services étatiques basés dans le secteur des infrastructures et travaux publics.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires