Nord-Kivu : 29 passagers identifiés comme des ADF échappent à une justice populaire en pleine ville de Butembo

 

Vingt-neuf (29) passagers à bord d’un véhicule ont échappé à une justice populaire en pleine ville de Butembo dans la province du Nord-Kivu ce lundi 06 décembre 2021.

Aperçus dans un engin en provenance de Bunia dans la province de l’Ituri vers Goma qui venait de connaître une panne, la population de Butembo a identifié ces passagers comme des présumés rebelles des Forces Démocratiques Alliées (ADF).

« Les motards voulaient à tout pris brûler le véhicule et tué les personnes qui étaient à son bord. La police aussitôt alertée, avons dépêché des éléments sur le terrain qui ont vite maîtrisé la situation et ces personnes sont déjà bien sécurisées », a déclaré Polo Ngoma-di-Ntoto Jean-Paul.


Le commandant ad intérim de la Police Nationale Congolaise (PNC/ville de Butembo) indique que parmi les personnes suspectées figurent deux (2) femmes des militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). Elles ont décidé de prendre un autre véhicule avec d’autres passagers.

Lire aussi  Guerre dans l'Est : Un élu de Goma saisit le Premier ministre pour déclarer le Nord-Kivu "province sinistrée"

Cette situation a été à la base des crépitements des balles au centre ville de Butembo où une panique a été momentanément vécue avant que la Police ne puisse remettre tout à l’ordre.

Dans les provinces de l’Est, notamment le Nord-Kivu, les ADF continuent à endeuiller les familles de cette partie du pays. Pour éradiquer cet activisme des groupes armés qui a duré plusieurs années, le gouvernement de la RDC a associé les militaires des Forces de Défense du Peuple Ougandais (UPDF) dans la traque des rebelles.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires