Insécurité dans l’Est : Une pétition déposée à l’Assemblée Nationale pour « réclamer le port d’armes à certains civils volontaires pour traquer les ADF »

Une pétition a été déposée par des populations du Grand Nord de la province du Nord-Kivu pour « exiger le port d’armes par certains civils volontaires afin d’aider les forces loyalistes à traquer les rebelles de Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans le sens de l’autodéfense ».

Ces pétitionnaires demandent aux députés nationaux d’accepter cet avant-projet de lois afin d’instaurer un service militaire rapide.

Soutenus par dix mille deux cents trente-trois (10 233) signataires, ladite pétition a été déposée et reçue à l’Assemblée nationale ce mardi 07 décembre. Dans ce document, sont dénoncées les atrocités subies par les populations de l’Est du pays caractérisées notamment par des massacres des civils à répétition.


“Plusieurs opérations ont été menées par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo appuyées par les casques bleus de la MONUSCO, malheureusement sans atteindre des résultats escomptés, à savoir l’arrêt des massacres contre les populations civiles et la restauration durable de la paix”, a déclaré un des militants ayant déposé ledit document.

Lire aussi  Crise RDC-Rwanda : La convocation de Vincent Karega attendra le retour du VPM Lutundula, en mission de lobbying à l'étranger

Celui-ci évoque également que les éléments FARDC « sont déjà infiltrés », ce qui causerait leur « inefficacité » dans la traque de l’ennemi.

Cette pétition avait notamment été initiée par les organisations de la société civile et le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA).

Dans l’Est de la RDC, le Gouvernement a décidé de recourir aux militaires de Forces de Défense du Peuple Ougandais (UPDF) pour appuyer l’armée congolaise.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires