Maï-Ndombe : Chiffré à plus de 311 milliards de FC, le projet d’édit budgétaire exercice 2022 déclaré recevable par l’Assemblée provinciale

Chiffré à trois cents onze milliards trois cents vingt-quatre millions quatorze mille sept cents quatre-vingt-huit Franc Congolais (311 324 014 788 FC), le projet d’édit budgétaire pour l’exercice 2022 a été déclaré recevable le lundi 06 décembre 2021 à l’unanimité des élus de la province à l’Assemblée provinciale.

Pour le chef intérimaire de l’exécutif provincial du Maï-Ndombe, Jaks Mbombaka, il s’agit d’un motif de joie pour ce « geste démocratique » posé par les représentants du peuple qui sont « déterminés à répondre positivement aux désidératas de la population » via l’exécutif provincial.

« (…) En tant que Gouverneur de province, nous avons l’obligation de doter notre province d’un texte cadre devant servir comme boussole par toutes les dépenses que nous effectuerons. Voilà aujourd’hui, il était de notre devoir, après avoir déposé puis défendu [ce projet d’édit budgétaire], de répondre aux différentes questions épineuses des élus provinciaux, cela est fait et aujourd’hui, ce projet d’édit budgétaire est déclaré recevable », a-t-il déclaré


A lui de poursuivre, « (…) pour nous, c’est un motif de fierté et de joie et du devoir bien accompli. Nous rentrons pleinement satisfait pour avoir donné au Maï-Ndombe un texte général qui lui permet à bien encadrer les dépenses de l’année 2022. D’où, les Maï-Ndombiens et Maï-Ndombiennes doivent espérer à un développement émanant du Gouvernement provincial que je dirige et faire confiance au Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui va débourser 10 Millions $ pour chaque huit territoires que comprend la province du Maï-Ndombe afin d’impulser l’épanouissement jusqu’à la base », a-t-il ajouté.

Lire aussi  Départ ou non d'Ensemble pour la République de l'USN : Katumbi déjà à Kinshasa pour des consultations

Après l’avoir déclaré recevable, ce projet d’édit budgétaire a été envoyé la commission économique et financière de l’organe délibérant pour toilettage, celle-ci ne dispose que de cinq (5) jours pour le proposer à la plénière de lundi 13 décembre prochain pour adoption.

Patrick Matanga

Lire aussi

Les plus populaires