Beni : Deux éléments de la Police blessés, leurs armes emportées dans une attaque des rebelles Maï-Maï à Bashu

Deux (2) éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont été blessés par balles la nuit de mardi 07 à ce mercredi 08 décembre à Mbirya, village situé dans la chefferie des Bashu, territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Au cours de cette attaque, deux (2) armes à feu de ces policiers ont été emportées par ces assaillants qui seraient venues avec l’objectif de se ravitailler en armes.

À ce sujet, le coordonnateur de la nouvelle société civile du Congo en territoire de Beni Kiputulu Moïse qui livre l’information déplore cette situation et demande aux combattants Maï-Maï de revenir à la raison. Et l’armée, à traquer tous les groupes armés qui insécurisent les habitants.


“Cette situation nous plonge encore dans le désarroi. On manque que faire, c’est pourquoi nous appelons les autorités militaires de voir comment elles vont monter des mécanismes de pacification pour éradiquer ce phénomène qui risquerait de créer l’impasse sécuritaire dans la chefferie de Bashu surtout avec l’activisme des groupes armés qui font la loi dans cette partie”, a-t-il déclaré à ACTU7.CD ce mercredi.

Lire aussi  Guerre dans l'Est de la RDC : Les évêques congolais se lancent dans la quête de la paix

Les victimes de cette attaque ont vite été dépêchées dans une structure sanitaire de la place pour des soins appropriés.

Pour rappel, plusieurs groupes armés d’auto-défense Maï-Maï sont actifs dans des coins de la chefferie de Bashu où les Forces Démocratiques Alliées (ADF) multiplient aussi leur activisme ces derniers temps.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires