Kasaï : Onze établissements de l’ESU fermés par le Ministre de tutelle (document)

 

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaires (ESU), Muhindo Nzangi Butondo a rendu publique, le mardi 14 décembre 2021, la liste des universités et instituts supérieurs qui doivent continuer à fonctionner et ceux qui vont désormais fermés leurs portes.


Sur la liste du Ministre, il a été répertorié vingt-cinq (25) établissement supérieurs publics et cinq (5) privés agréés. Parmi ceux-ci, onze (11) instituts supérieurs et universitaires sont déclarés fermés. Selon sa note circulaire N°039/MINESU/CABMIN/MRB/RMM/MNS/202 du 14 décembre 2011, le Ministre soutient sa motivation sur la question de la viabilité.

« Aux mois de juillet et d’août 2021, un audit organisationnel et une enquête de viabilité des établissements de I’ESU sur toute l’étendue du pays avait été organisé. Les résultats de cette enquête, enrichis par les données recueillies auprès des conférences des chefs d’établissements, ont permis de faire un
classement des institutions de I’ESU viables et non viables », rapporte le Ministre Nzangi dans ce document.


À l’en croire, « les étudiants inscrits régulièrement dans les établissements fermés sont encouragés à prendre I’inscription dans les établissements viables de leur choix ; ils seront soumis à un test de classement pour intégrer les classes
montantes ».

Parmi ces établissements fermés, on retrouve l’Université de Tshikapa et celle de Kamonia, deux (2) instituts supérieurs de développement rural (ISDR) oeuvrant déjà il y a plusieurs années.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires