Sud-Kivu : 31 personnes tuées, 55 maisons attaquées, braquages, enlèvements, justice populaire…SAJECEK publie son bulletin de décembre

 

La synergie des associations des jeunes pour léducation civique, électorale et la promotion des droits de l’homme, au Sud-Kivu, SAJECEK-FORCES VIVES, a rendu public, ce jeudi 6 janvier 2022, son bulletin surprise N°098 sur la situation sécuritaire du mois de décembre 2021.

Dans ce document exploité par ACTU7.CD, cette organisation dénombre la tuerie de trente-une (31) personnes, l’attaque de cinquante-cinq (55) maisons par des bandits armés, le braquage de trente-un (31) véhicules, seize (16) cas d’enlèvements et onze (11) cas de justice populaire sur lensemble de la province du Sud-Kivu.

Le territoire de Fizi vient en tête en terme de personnes tuées avec un total de treize (13) cas, suivi du territoire de Kabare avec six (6) cas et la ville de Bukavu trois (3) cas.


Avec dix-huit (18) maisons attaquées, le territoire de Kabare vient en tête suivi de la ville de Bukavu, onze (11) maisons attaquées. Kabare vient toujours à la première place en termes de cas de justice populaire avec un total de sept (7) cas et deux (2) à Kalehe, pendant que plus de cas de braquage des véhicules ont été répertoriés dans le territoire de Walungu avec onze (11) cas.

Lire aussi  Kasaï/insécurité : la police des Nations-Unies met à la disposition de la population deux numéros verts

« Malgré la persistance de l’insécurité dans la province du Sud-Kivu, les autorités semblent opter pour l’inaction», déplore SAJECEK-FORCES VIVES.

« A quand la fin de linsécurité au Sud-Kivu ? », s’interroge cette structure.
Malgré les efforts entrepris par les forces armées de la République (FARDC) pour le rétablissement de la paix au Sud-Kivu, les groupes armés locaux et étrangers continuent à semer terreur et désolation au sein des populations civiles surtout dans la partie sud de la province, à Uvira, Fizi et Mwenga.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

 

Lire aussi

Les plus populaires