RDC : Félix Tshisekedi se dit “meurtri” de la souffrance de la population dans les provinces déjà visitées

Faisant le point de sa récente tournée dans l’espace Grand Kasaï, Nord Kivu, Ituri, Grand Katanga, Kongo Central, Félix Tshisekedi se dit “meurtri” de voir les conditions difficiles dans lesquelles vivent des congolais quasiment “abandonné à leur propre sort”.

Le constat de Félix Tshisekedi, dévoilé lors du récent conseil des ministres, est unique et sans appel sur l’état des parties du pays qu’ils a inspectées. Il a demandé au Gouvernement de redoubler d’efforts pour assurer, par tous les moyens, les bien être de la population partout où elle se trouve à travers le pays.

Félix Tshisekedi a instruit le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde « de mobiliser et d’engager tout azimut le Gouvernement dans la matérialisation des programmes à impact direct sur les conditions de vie des citoyens ; d’attirer l’attention des membres du Gouvernement de focaliser les missions vers l’arrière pays plutôt que vers les centres urbains seulement ou vers l’extérieur du pays ; d’assurer secteur par secteur les suivi de la mise en œuvre du programme de développement communautaire à la base de 145 territoires ainsi que d’autres recommandations de la huitième session de conférence des gouverneurs ».


Ces mêmes efforts doivent être orientés particulièrement dans la province de l’Équateur qui accueillira, au mois de mars de cette année, la neuvième conférence des Gouverneurs, dit Félix Tshisekedi.

Lire aussi  Création d'un front civique contre le glissement : Delly Sessanga rejoint Fayulu et souhaite la révision de la loi sur la CENI

Pendant dix (10) jours, Félix Tshisekedi a sillonné les provinces de l’espace Grand Kasaï où il a échangé avec les populations urbaines, penurbaines qui ont toutes réclamé de voir une nette amélioration de leurs conditions de vie.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires