Bandundu/Flambée de cas de covid-19 : Papy Niango mobilise pour « l’actualisation des mesures barrières »

 

Le nombre de cas de coronavirus ne cesse d’accroître dans la province du Kwilu, mais avec la palme d’or dans la ville de Bandundu, chef-lieu de la province.


Afin de mettre en place certaines stratégies pour stopper la propagation virulente de cette épidémie, le député national et élu de la ville de Bandundu a réuni au tour de lui, ce mardi 11 janvier 2022, à la salle polyvalente de la maison communale de Mayoyo, les forces vives de la population, les acteurs sociopolitiques ainsi que les autorités sanitaires de la province.

D’après l’élu national du chef-lieu de la province du Kwilu, cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une mobilisation en vue de l’actualisation des mesures prises contre la propagation du Covid-19, également une « interpellation » dans l’optique du renforcement de ces mesures.



« (…) Nous avons activé en vue d’obtenir la tenue de cette réunion, mais d’une manière interactive, les participants, tant les principaux animateurs dont le Ministre et cadres de l’administration de santé, que cette couche de population qui s’est mobilisée ici, de part et d’autre, on a édicté l’intérêt d’activer des mesures barrières, également d’autres mesures et dispositions prises », a-t-il déclaré.

S’agissant notamment de ces mesures, Maître Papy Niango est favorable, de mêmes que les participants, à l’instauration du couvre-feu.

« Il a été relevé la nécessité de renforcer ces mesures, notamment par le couvre-feu à proposer au Gouverneur afin que, toutes affaires cessantes, cela soit respecté, les amandes à recourir comme contraintes pour activer le rôle intimidateur du droit pénal (…) la population à l’unanimité souhaite que soit décrété le couvre-feu, des contraintes pénales à l’endroit des contrevenants, mais également à l’unanimité tout le monde s’est levé pour dire, il faut se mobiliser, afin que ce message soit porté un peu plus loin afin de mener la population à traiter avec attention l’intérêt de nous préserver de cette maladie », a-t-il ajouté.

Initiative saluée par le Ministre provincial de la Santé du Kwilu. Pour le Docteur Bena Mutuy, c’était une occasion d’associer la population à la lutte contre cette pandémie.

« (…) On a voulu faire la participation citoyenne, c’est-à-dire faire participer la population dans la lutte contre cette pandémie. L’autre mesure proposée par la population, est que nous puissions étendre les sites de dépistage, ils ont souhaité à ce que nous fassions le dépistage actif de Covid-19 à travers les écoles, entreprises publiques et privées, également le Gouvernement avait proposé quelques mesures, il fallait en discuter avec la population pour que l’application de celles-ci ne souffre d’aucune faille », a-t-il fait savoir.

Actuellement, plus de cent cinquante-trois (153) cas ont été enregistrés à travers la province, dont environ cent trente (130) et près de quinze (15) décès seulement à Bandundu, et ce, depuis le début de l’épidémie, jusqu’à ce jour, avec une augmentation spontanée des contaminations ces deux (2) derniers jours, renseignent les sources sanitaires.

Patrick Matanga, à Bandundu

 

Lire aussi

Les plus populaires