Bandundu : Deux ponts construits par l’OVD sur l’avenue Wamba rendent difficile la circulation

 

Difficile de circuler sur l’avenue wamba après chaque tombée de pluie. Cette artère principale de la ville de Bandundu se trouve dans un état piteux.


En effet, depuis la fin de travaux de construction des ponts commissaire Lumbwe et Willy Itsundala, la circulation devient un casse-tête pour les passagers à chaque tombée de pluie. Les travaux réalisés par l’Office de Voirie et Drainage (OVD) sont passés à côté des attentes de la population.

Pas de canaux d’évacuation d’eau, encore moins des caniveaux à près de 100 mettres desdits ponts, à chaque tombée de pluie, les eaux envahissent les voiries et obligent les passagers à se déchausser et plier leurs pantalons pour passer.



 

Des passagers approchés par ACTU7.CD remettent en cause la qualité de travail de cette entreprise publique de l’État spécialisée dans l’entretien de la voirie urbaine (OVD)

« (…) À chaque fois que je passe par ici, je me pose toujours la question de savoir si c’est vraiment l’OVD qui a fait ce travail… Comment une entreprise de l’État aussi sérieuse, au lieu de nous faciliter la tâche, nous la rend encore compliquée. Nous sommes dans l’obligation de plier nos pantalons pour passer à chaque tombée de pluie, là où l’OVD venait d’entretenir la voirie en y construisant deux ponts qui ressemblent à des saut-de-mouton », déplore un passager.

 

Hormis cette situation de l’avenue wamba, d’autres nids de poules sont très visibles sur l’avenue Lumumba devant la Cour d’Appel du Kwilu. Pourtant, les travaux financés par le FONER au courant de l’année 2021 et dont le coût, juste pour la ville de Bandundu s’élevait à plus de 350.000 USD comprenaient l’entretien de la voirie urbaine de Bandundu (traitement de nids de poules sur la chaussée), le curage des caniveaux et autres.

Patrick Matanga, à Bandundu

 

Lire aussi

Les plus populaires