Ituri : 4 morts et 3 blessés dans une nouvelle incursion rebelle à Sabaido

 

Des présumés miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) ont attaqué, dans la nuit de jeudi 13 à ce vendredi 14 janvier 2022, le village Sabaido, situé à une vingtaine de kilomètres à l’Est de la commune rurale de Mongwalu, dans le territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.


Un acteur de la société civile de la commune rurale de Mongwalu contacté par ACTU7.CD avance un bilan de quatre (4) civils tués et trois (3) autres blessées dans cette attaque. Chérubin Nkuku Ndilawa indique que les miliciens de la CODECO acculés et poursuivis par l’armée dans la région de Niangaria, se chercheraient de nouvelles cachettes dans la périphérie de Mongwalu.

L’armée n’a pas encore communiqué sur cette attaque. Un responsable de la Police Nationale Congolaise (PNC) en poste dans la région a dit au média non-aligné que « les miliciens sont en errance dans la région suite aux actions musclées » de l’armée. Sans confirmer cette attaque, ce responsable dit également « ne pas exclure une telle mésaventure » de la CODECO.


Le 3 janvier 2022, l’armée avait annoncé avoir ouvert un nouveau front contre la coalition entre les groupes armés Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO) et la Force Patriotique et Intégrationiste du Congo (FPIC) sur l’axe Lipri-Niangarayi, dans le territoire de Djugu. Le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri avait parlé des « opérations de grande envergure » qui visent « un point de résistance » de cette coalition rebelle. Ces opérations se poursuivent sous le commandement du lieutenant-général Johnny Luboya Nkashama, Gouverneur militaire de l’Ituri.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires