Ituri : Des présumés Maï-Maï attaquent un centre de santé et enlèvent une patiente près de Makumo

 

Des présumés miliciens Maï-Maï ont, dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 Janvier 2022, attaqué le centre de santé de Mateka, agglomération située à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Makumo, chef-lieu du groupement Bangole, dans la chefferie de Babila Babombi, au sud du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.


L’information est livrée à ACTU7.CD par un acteur de la société civile actif dans la zone. Sivamwenda Kasereka, coordonnateur de la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH), renseigne que ces hommes présumés Maï-Maï ont investi cette localité autour de 23 heures, heure locale. Ils se sont introduits dans le centre de santé et ont emmené avec eux une patiente âgée de 22 ans, sans causer d’autres dégâts.

« (…)Nous demandons sa libération sans condition, et nous appelons ces groupes miliciens de cesser de troubler la quiétude de la population qui a beaucoup souffert par les actes des présumés ADF (…). Nous leur appelons de déposer les armes et laisser la population retourner ses champs (…) », déclare Gilbert Sivamwenda Kasereka dans des propos recueillis par ACTU7.CD.


Entre octobre et décembre 2021, des attaques répétitives attribuées aux miliciens Maï-Maï ont été enregistrées dans plusieurs agglomérations du groupement Bangole, dans la chefferie de Babila Babombi. Ces miliciens dont les motivations sont inconnues se sont également attaqués aux positions de l’armée dans la région.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires