Sud-Kivu : Un militaire tué lors d’un braquage dans le PNKB, une arme et plusieurs biens des passagers emportés

 

Un cas de braquage a été rapporté dans le parc national de Kuhuzi-Bièga (PNKB), dans la province du Sud-Kivu le mardi 1er février 2022.

Des hommes porteurs d’armes ont surgi de la forêt et ont pillé plusieurs biens des passagers qui quittaient Bukavu pour Bunyakiri sur la route nationale numéro trois (RN3) qui traverse le parc de Kahuzi-Bièga.

À en croire la société civile de Bunyakiri qui livre l’information à ACTU7.CD, un élément des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été tué dans l’échange des tirs avec ces bandits armés.


Le président de cette structure citoyenne Didier Kitumaini explique que ce braquage a eu lieu à l’endroit communément appelé « Misisi ».

« Un militaire FARDC mort sur place, tué par les assaillants, une arme à feu emportée et plusieurs biens des passagers emportés. Les assaillants ont pris la direction vers Kalonge », a-t-il confié.

Lire aussi  Nord-kivu : Le Gouvernement provincial assiste de nouveau les 438 ex combattants cantonnés à Sake

Les cas des braquages sont récurrents sur la RN3, dans le parc national de Kuhuzi-Bièga, des passagers en provenance de Bukavu pour Bunyakiri, Kalonge et vise versa, se voient dépouillés de leurs biens, d’autres perdent leurs vies. La société civile a toujours plaidé pour le renforcement des éléments des FARDC afin de garantir la sécurité sur ce tronçon.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

 

Lire aussi

Les plus populaires