RDC : Fayulu dénonce la tentative visant l’instauration d’un système du parti unique « Union sacrée » en violation de la constitution

 

Dans sa lettre adressée aux Chefs d’États et Gouvernements participants au 35e sommet de l’Union Africaine, le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé) Martin Fayulu a dénoncé « la tentative visant à instaurer un système de parti unique “Union sacrée” en République Démocratique du Congo. Ceci, en violation de l’article 6 de la constitution ».

« (…) Tentative d’instaurer un système de parti unique en créant Union sacrée de la Nation, en violation de l’article 6 de la constitution qui reconnaît le pluralisme politique, mais aussi qui, dans son article 7, interdit l’institution, sous quelque forme que ce soit, d’un seul parti sur tout ou partie du territoire national » , a-t-il alerté.

Le candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018 se plaint, par ailleurs, du fait que « des parlementaires et des dirigeants politiques ont été contraints, sous peine des poursuites judiciaires, d’adhérer à l’union de la Nation, nouvelle structure politique de Félix Tshisekedi » .

Lire aussi  UDPS : J. Shabani en tournée de sensibilisation sur la paix à Masisi

Créée « pour redéfinir l’action gouvernementale » à la suite du divorce entre le Front Commun pour le Congo et Cap pour le Changement (FCC-CACH), l’Union Sacrée de la Nation compte, en son sein, la majorité des parlementaires, des dirigeants au Gouvernement, même des leaders de partis politiques autrefois proche l’ancien chef de l’État Joseph Kabila.

José Muyaya

 

Lire aussi

Les plus populaires