Ass. Nat : « Le fait de ne m’avoir pas octroyé l’autorisation de sortie s’apparente à une violation délibérée de l’article 109 du règlement intérieur (Kabund à Mboso)

 

S’adressant au président de l’Assemblée Nationale, le premier vice-président Jean Marc Kabund affirme que le fait pour Christophe Mboso « de ne lui avoir pas octroyé l’autorisation de sortie vers la Grande Bretagne pour les soins de santé s’apparente à une violation de l’article 109 alinéa 5 du règlement intérieur de la chambre basse du parlement ».

Dans une correspondance dont une copie est parvenue à ACTU7.CD mercredi 16 février, Jean Marc Kabund fait remarquer que cette disposition du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale énonce que le député national a le droit de bénéficier de l’évacuation sanitaire lui-même, sa conjointe et ses enfants…

« Il va sans dire que ce droit n’est pas négociable, surtout que nous nous trouvons en vacances parlementaires. De même, sa jouissance ne pourrait être enfermée dans les considérations non autrement énumérées par ces deux instruments juridiques sus-évoqués » , a-t-il ajouté.

Lire aussi  Interdiction de Katumbi d'accéder au Kongo-Central : "Il a rebroussé chemin pour éviter d'exposer la population à une nouvelle répression" (Kamitatu)

Jean Marc Kabund tient à tout prix obtenir cette « autorisation et refuse d’être victime d’un traitement discriminatoire » .

« Considérant que je suis non seulement député national mais aussi membre du bureau de l’Assemblée Nationale, j’attend donc obtenir cette autorisation de sortie pour subir des soins hautement appropriés. Il s’agit donc d’un droit constitutionnellement garanti. Par conséquent, je ne saurais pas resté indéfiniment victime d’un traitement discriminatoire à cause de votre refus de signer » , tonne l’élu de Mont-Amba.

Selon lui, cette autorisation de sortie vers la grande Bretagne lui permettra de suivre des soins appropriés au niveau de son genou gauche.

José Muyaya

 

Lire aussi

Les plus populaires