Ituri : Les membres de la Task Force vont bien et les négociations pour leur libération avancent (Communiqué)

 

« Extraits des bombardements de l’armée par les miliciens de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO) » mercredi 16 février 2022, les six membres de la Task Force pour la Paix, la Réconciliation et la Reconstruction de la province de l’Ituri « se portent bien et les négociations pour leur libération avancent bien » , rassure Pitchou Iribi, membre de cette structure dans un communiqué rendu public ce jeudi 17 février 2022.

Selon lui, cette délégation des négociateurs s’est rendue à Bambu « dans le cadre de la mission lui confiée par le Chef de l’État » .

« À l’occasion, elle a mené plusieurs activités. Tout d’abord, elle s’est rendue à Kobu pour palper du doigt la réalité y prévalant en perspective d’un retour programmé par le gouvernement provincial des populations dans leurs villages dans les prochains jours » , ajoute ce communiqué dont une copie a été transmise à ACTU7.CD.

Lire aussi  Ituri : Au moins 4 combattants Maï-Maï tués par l'armée dans une tentative d'attaque à Makumo

Selon la même source qui cite les miliciens de la CODECO, c’est à la suite d’un bombardement que les membres de la Task Force, à l’exception du porte-parole et de deux Journalistes, ont été extraits pour être mis à l’abri de sorte qu’ils ne soient pas rentrés depuis hier.

« Toutes les informations reçues rassurent que les membres de la Task Force sont bel et bien vivants et bien portants. La Task Force appelle la population congolaise en général et de l’Ituri en particulier au calme, car les démarches pour leur retour évoluent très bien » , conclut le communiqué.

Dans un enregistrement sonore non authentifié, le porte-parole de la CODECO « exige la fin de l’état de siège et la libération de tous leurs combattants emprisonnés à Bunia, Kinshasa ou à La Haye » pour obtenir la libération de ces négociateurs.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires