3e Congrès du SYNAMED : Les syndicalistes des 26 provinces tablent sur « l’amélioration des conditions socio-professionnelles des médecins »

 

Le jeudi 24 février 2022, s’est ouvert à Kinshasa, le troisième congrès du Syndicat National des Médecins du Congo « Synamed » .

Plus de 150 congressistes venus de toutes les 26 provinces du pays « vont passer au peigne fin le fonctionnement des toutes les structures de ce premier syndicat des médecins en RDC ».

Durant ces assises, les syndicalistes traiteront quelques thématiques notamment « l’éthique médicale à l’épreuve des GAfa et de NBIC, du quid des acquis du synamed et leur consolidation ».


Pour le Président du comité d’organisation Dr Balebela, « ces assises interviennent au bon moment, celui de la levée des certaines restrictions liées à la covid 19 après 8 ans d’un mandat plus qu’élogieux avec de grandes réalisations dont l’achat d’un siège social faisant du synamed un propriétaire aujourd’hui, hier copropriétaire ».

A en croire, le Secrétaire exécutif National Dr Mankoy Badjoki, « la tenue de ce rendez-vous répond à plusieurs réponses parmis lesquelles le SYNAMED vit conformément à ses statuts où la démocratie est de mise, l’amélioration des conditions socioprofessionnelles des médecins reste son idéal ».

Lire aussi  RDC / Covid-19 : 201 nouveaux cas enregistrés le 1er février

Il par ailleurs, demandé au représentant du ministre d’État, ministre en charge de l’emploi « le respect des engagements pris au profit des médecins congolais en général et des membres du SYNAMED en particulier ». Il « n’a pas oublié l’effort consenti de la part du gouvernement pour la réduction de l’IPR de 15 à 3% ».

Docteur Mankoy Badjoki a, par la même occasion, recommandé aux congressistes venus de toutes les provinces un choix judicieux en tenant compte des certaines vertus de la part de son successeur parmi lesquelles la disponibilité, l’expérience syndicale, la bonne moralité…

A lui de confirmer que ces assises visent entre autres « la consolidation des acquis du fils aîné des syndicats de médecins congolais aujourd’hui une référence ».

Mankoy Badjoki « a reconnu les prouesses réalisées et a tout de même souligné que plusieurs choses restent à faire pour le bien-être des médecins en général et des membres du SYNAMED en particulier ».

Sur place, le représentant de la ministre d’État, ministre du travail « a confirmé la détermination du gouvernement de répondre aux attentes des médecins qui se sacrifient au prix du sang au profit des congolais conformément à la vision du chef de l’état Félix Tshisekedi ».

Lire aussi  RDC : le Dr. Muyembe désigné coordonnateur de la riposte contre Ebola à l'Équateur

Prévue en 2019, l’organisation de ce congrès qui se veut aussi électoral était plus d’une fois reporté pour des raisons liées à la pandémie de covid 19 qui n’a pas épargné la RDC. Ces assises se clôturent le samedi 26 février 2022.

Hervé Landry Ngoyi

 

Lire aussi

Les plus populaires